Edito  
   

 

L’adolescence d’aujourd’hui est-elle celle d’hier ?
Les métamorphoses sociales, les nouvelles relations parents-enfants, les nouvelles technologies numériques privilégiant un autre rapport au temps et aux objets, basé sur l’immédiateté, ainsi qu’une surexposition de soi dès le plus jeune âge, les craintes quant à la sécurité mondiale, la récente pandémie, ont-elles modifié le processus ?
Nous constatons sur le plan clinique une exacerbation des signes de détresse psychologique et l’apparition de nouveaux symptômes chez les adolescentes avec souvent des formes sévères. Mais fort heureusement, nombre d’adolescentes vont bien et montrent de solides ressources et des trésors de créativité.

Chaque adolescente est confrontée à la question de son identité : « Qui suis-je ? » et de son projet d’avenir : « Où vais-je ? » « Que vais-je devenir ? »
L’adolescente vit une période mouvementée et de transition graduelle dont les limites de début et de fin semblent de moins en moins claires.
Il/elle a des tâches développement a les à accomplir et doit affronter des situations nouvelles qui perturbent le sentiment de continuité connu jusque là. Tout est nouveau et doit être repensé et revécu : le rapport à son corps, son genre, sa sexualité, ses pulsions, ses émotions, sa cohésion interne, sa liberté, son autonomie, le rapport à ses pairs, à ses parents parfois déstabilisés par ses changements rapides, et le rapport à la société dans son ensemble pour y trouver une place.

Durant deux jours, nous allons aborder l’adolescence sous plusieurs angles, psychologique bien sûr mais aussi biologique et physique. Nous essaierons ainsi de répondre à quelques questionnements :
Quels sont les enjeux développement aux ? Quelle construction identitaire aujourd’hui ? Quels sont les signes cliniques patents et les nouvelles expressions symptomatiques ? Quelles évaluations possibles ?
Et pour finir comment accompagner au mieux ces jeunes ?
Notre programme comprendra six conférences, trois sessions thématiques et des ateliers pratiques. Plusieurs orateurs de renom seront parmi nous, nous les en remercions vivement.
En fin de congrès, une assemblée générale élira un nouveau bureau.

Nous espérons vous voir nombreux dans la belle ville de Marrakech et comptons sur vous pour partager avec nous vos observations et expériences.

Nawal IDRISSI KHAMLICHI
Présidente de la SMPPA

 

 

Société Marocaine de Pédopsychiatrie et Professions Associées
 Copyright © SMPPA 2022. Tous droits réservés.